Pièges

J’utilise des pièges photographiques pour évaluer le potentiel d’un site avant de m’y installer à l’affût.  J’utilise alors de petites caméras à déclenchement automatique qu’utilisent les chasseurs.  La qualité des photos n’est pas terrible.  Mais ça donne une idée de l’activité qui se déroule sur un site en mon absence.

J’utilise aussi des déclencheurs automatiques avec les caméras que j’utilise ordinairement.  La qualité des photos est alors beaucoup mieux.  Mais il y a toujours un risque d’endommager une caméra qui vaut beaucoup plus cher que les petites caméras pour chasseurs.

C’est pourquoi, dans mes pièges, j’utilise plus souvent qu’autrement une vieille Canon Rebel XTI.  Mais quand je n’ai pas peur pour le vol, j’utilise ma Sony A6000, voire ma Sony A7Sii.

À ce jeu, on réussit parfois de bons coups.  Mais on doit aussi accepter les erreurs nombreuses.  Un ours qui est au mauvais endroit quand la caméra déclenche, un lièvre qui est de dos, un flash qui ne se déclenche pas sous le passage d’un orignal, etc.  Mais quand on réussit une belle photo, les erreurs passées sont illico oubliées 😉

ours2oursvid0012_std.original

campagnol

geai portrait (1 sur 1)

polatouche arbre (1 sur 1)

grand-duc

 

Publicités