.Lorsque l’on explore les profondeurs de l’estuaire, on rencontre une pléthore de créatures qui ressemblent à des fleurs. Mais ce sont pourtant des animaux. Le concombre de mer (Cucumaria frondosa), qui n’a rien à voir avec nos légumes, est l’un de ceux-là.

Cet animal vit accroché aux fonds du Saint-Laurent. Il est très lent. Il peut se déplacer, mais à la vitesse d’une limace. On parle de quelques dizaines de centimètres à l’heure.

Cet animal peut mesurer jusqu’à 50-60 centimètres. On le retrouve de la surface jusqu’à près de 200 mètres de profondeur.

Le concombre de mer ne respire pas à proprement parler puisqu’il n’a pas de poumons. Afin d’apporter de l’oxygène à son système, il aspire de l’eau par son anus qu’il filtre afin de puiser l’oxygène dont il a besoin afin de vivre. On peut donc dire qu’il respire par son derrière 😉

La meilleure façon de se rendre compte que le concombre de mer est bel et bien un animal, c’est de l’observer en train de se nourrir. Ses bras plongeant dans son système digestif afin de puiser des éléments du plancton prouvent bien qu’il s’agit d’un créature animée, et non d’une simple fleur.

Laisser un commentaire