Une marguerite, c’est certes une jolie fleur. Ça diffuse de la couleur dans nos champs.

Et ça attire les insectes.

Mais ceux-là doivent être prudents. Car les araignées ont compris aussi que les insectes étaient attirés par ces fleurs. Elles s’y placent donc à l’affût, attendant le passage d’un inconscient.

Depuis quelques années, j’ai trouvé un truc pour repérer les repaires des araignées-crabes de la famille des thomisides. Je cherche les pétales repliés sur eux-mêmes. Une araignée a alors utilisé son fil pour se concocter une cachette. Et plus souvent qu’autrement, j’y trouve une araignée en question.

Sur les marguerites, c’est très souvent l’espèce misumena vatia que je retrouve. C’est une belle araignée qui a adopté les couleurs de la marguerite. Elle est toute blanche. Et elle trompe ainsi plus facilement ses proies.

Ces araignées thomisides sont assez petites. Elles mesurent entre 1,5 et 11,3 mm, tout dépendant des espèces et des sexes. Les mâles étant plus petits que les femelles.

Leurs premières paires de pattes sont généralement beaucoup plus longues que les autres. Elles servent à la chasse! Ces araignées ont pour habitude de marcher de côté ou à reculons. Quand elles se sentent menacées, elles défient leur adversaire en dressant leurs pattes de chasse!

3 réflexions sur “Attention, marguerites en vue!

Laisser un commentaire