La grenouille léopard (lithobates pipiens) est une grenouille très commune au Québec.  Et ailleurs au Canada. Mais comme à peu près tous les amphibiens, elle connaît elle aussi une époque difficile.

genouille léopard

La grenouille léopard tire son nom des taches sombres qui se trouvent sur son corps.  C’est une espèce nocturne mais qu’on peut aussi apercevoir en plein jour.  Cette grenouille mesure de 50 à 100mm.

Au printemps, les mâles arrivent les premiers dans les mares.  De là, ils appelleront les femelles.  La saison de reproduction débute normalement à la fin avril et peut s’étendre jusqu’au début juin.  La femelle pondra de 1000 à 5000 oeufs qu’elle accroche dans la végétation.

Au moment de s’alimenter, la grenouille léopard n’est pas difficile.  Tout ce qui peut loger sans sa bouche devient une proie potentielle.  Les insectes figurent bien sûr à son menu. Mais les plus gros représentants de l’espèce peuvent aussi s’attaquer à d’autres amphibiens, des couleuvres, des petits rongeurs ou même de petits oiseaux.

Hier, j’ai aperçu une grenouille léopard dans la flaque d’eau où je filme des rainettes faux-grillon depuis quelques années maintenant.  Ce qui n’est pas nécessairement une bonne nouvelle.  Lorsque les grenouilles léopards s’installent dans un milieu, cela marque le recul des faux-grillons.

La grenouille léopard a bien évidemment ses propres prédateurs.  Les oiseaux échassiers, les tortues et bon nombre de mammifères appréciant les milieux humides, comme le vison par exemple, n’hésitent jamais un instant avant d’engloutir toute grenouille léopard qui passerait par là.

Mais le plus grave problème que rencontre la grenouille léopard est la destruction de son habitat par l’homme.  L’agriculture, l’assèchement des marais, les coupes forestières de même que la pollution provoque un recul des populations de cette espèce pourtant commune.

L’espérance de vie de la grenouille léopard est d’environ quatre ans.

Laisser un commentaire