Depuis une semaine, je fréquente un secteur où j’aperçois fréquemment des renards.  Les premiers jours, je n’en voyais jamais plus d’un en même temps.  J’étais tout de même sous l’impression qu’il y avait là plus d’un renards.

J’en ai eu la confirmation hier alors que j’ai aperçu non pas deux, mais trois renards en même temps.  Une famille est établie dans le secteur, ce qui me permet de réaliser des photos intéressantes de ce canidé extraordinaire!

renard trio

Parce que je vais régulièrement sur ce site, et que je m’installe pas mal aux mêmes endroits pour les affûts, le contact est en train de s’établir entre ces renards et moi.  Hier, quand je suis arrivé sur place, des crottes de renard se trouvaient à l’endroit où je fais souvent des affûts.  C’est un signe qui ne ment pas. Les renards m’ont de la sorte signifié qu’ils comprennent mon manège et que ça les dérange de moins en moins.  Ils commencent à m’accepter dans leur environnement! D’où la plus grande proximité que je suis en train d’avoir avec eux pour réaliser mes photos.

Ce nouveau contexte me permet d’assister à des comportements aussi.  Je vois les renards jouer et chasser devant moi.  Ils sautent dans les airs pour mieux se projeter à travers la couche de neige.  C’est comme ça qu’ils attrapent les campagnols qui circulent sous la neige.

Mais ils dorment aussi devant moi!

Ces moments que je passe avec les renards sont privilégiés.  Ils m’apaisent et me redonnent un peu d’espoir pour la suite du monde.  J’y retourne dans quelques jours.  De nouvelles images suivront!

* Pour réaliser mes photos, j’utilise un boîtier Sony A77ii.  Je monte dessus le téléobjectif Tamron 150-600mm.  Je ne vais jamais au-delà de 500mm, car la qualité des images réalisées se dégrade par la suite.

Publicités