L’hiver semble ici vouloir s’installer hâtivement. Déjà, la nuit dernière, il est tombé quelques centimètres de neige.  En octobre, c’est tôt, même si ce n’est pas exceptionnel.

La nature devra s’adapter à cette rencontre entre l’automne et l’hiver.

Pareil contexte permet de faire des photos intéressantes.  Des animaux dans la neige, ça donne toujours des images agréables!  Comme un raton-laveur par exemple.

raton16

Ce qui est assez particulier car le raton-laveur disparaît lorsque l’hiver s’installe.  Il n’hiberne pas à proprement dit, mais il tombe en torpeur.  Durant les longs mois d’hiver, il ne s’alimentera pas.  Il subsistera grâce à ses réserves de graisse.

Il faut dire que ses sources d’alimentation se tarissent plutôt durant l’hiver.  Le raton-laveur est un animal omnivore qui consomme insectes, petits amphibiens et autres animaux aquatiques, de même que des céréales et des fruits.  L’hiver, il devrait se contenter presque exclusivement de charogne pour survivre.  Il a plutôt fait le choix de se mettre au repos.

Quelques fois durant l’hiver, il se réveillera et bougera un peu.  Mais pour aussitôt mieux retomber dans sa profonde torpeur.

Il n’y a que la fin de l’hiver et le début du printemps pour réveiller pleinement ses sens.  C’est alors que s’entamera la saison de reproduction au pays des ratons-laveurs.

Dans la nature, le raton-laveur peut espérer vivre de 3 à 5 ans.

 

Publicités