Il y a deux mois de cela, j’ai été sélectionné par la Fondation David-Suzuki afin d’intégrer les rangs de la patrouille papillon 2018.  Cette patrouille a pour mission de donner un coup de pouce au papillon monarque dont les populations ont chuté de 90% depuis quelques décennies.

Il y a plusieurs facteurs qui expliquent ce déclin.  Et parmi ceux-ci on retrouve l’élimination de la plante asclépiade.  Le monarque ne pond ses oeufs que sur cette plante qui est vénéneuse.  C’est un stratagème que le monarque a conçu au fil de l’évolution afin de rendre ses chenilles impropres à la consommation pour les oiseaux.

Partant de là, il est assez simple de comprendre qu’il faut resemer de l’asclépiade à grande échelle si on veut aider le monarque, ce que la patrouille papillon s’efforce de faire.  La patrouille le fait en sensibilisant les gens à l’importance de cette plante pour les monarques.  Et en distribuant aussi des semences et des plantules.

il y a deux mois, j’ai lancé la stratification de mes graines d’asclépiade.  La stratification a pour but d’imiter l’hiver et le dégel.  On place donc les graines au réfrigérateur quelques semaines.  Plus c’est long, mieux ça germe une fois l’opération terminée.  Pour ma part, j’ai laissé les graines au frigo deux mois.

IMG_2810

Aujourd’hui, j’ai débuté ma distribution. Et j’ai commencé en visant un bon ami à moi qui est aussi un fervent défenseur de la rainette faux-grillon.  Tommy Montpetit, parce que c’est de lui dont il est question, se bat en faveur de ce petit amphibien depuis 20 ans maintenant.  C’est lui qui m’a tout appris à son sujet.

Maintenant, Tommy plantera de l’asclépiade sur son terrain afin d’aider une autre espèce menacée:  le papillon monarque.

IMG_2814.jpg

***

D’ici peu, je lancerai un appel à tous.  Je vous donnerai rendez-vous à quelque part (je dois encore décider où) pour que vous veniez me rencontrer afin que je vous donne des plantules d’asclépiade.  Sur votre terrain, vous pourrez les planter.  Plus de détails à venir d’ici peu!

Publicités

Laisser un commentaire