Longtemps, les scientifiques ont cru que les éponges étaient des végétaux. Et pourtant, ce sont des animaux qui se nourrissent en filtrant l’eau et qui se reproduisent.

Dans le Saint-Laurent, nous avons plusieurs espèces d’éponges. Ma préférée est très certainement la digitée. Les plus beaux spécimens que j’ai vus sont à l’Île-aux-oeufs.

Mais je dois bien admettre que cette verruqueuse de Baie-Comeau a elle aussi de la gueule!

 

éponge verruqueuse (1 sur 1)

Publicités

Laisser un commentaire