Alors que je déambulais sur la plage, près de l’île-aux-oeufs, toujours dans le but de mieux réfléchir à mon prochain film, je vis quelque chose courir rapidement sur le sable blond de la Côte-Nord, tout juste à mes pieds.  C’était un tout petit oiseau.  Gris-blanc il était.  Avec du brun aussi.  Et gros comme une petite pomme.

Il s’agissait d’un bécasseau minuscule!  Le plus petit des bécasseaux indigènes d’Amérique du Nord.

Si petit il est cet oiseau que si on marche sur la plage sans faire attention, on peut passer à côté de lui sans même l’apercevoir.  Tellement peu farouche qu’on peut pratiquement marcher dessus si on n’y prend garde.

C’est pour des oiseaux de ce genre-là que les foutus quatre-roues sont interdits de circulation sur les plages.  Parce qu’il y a tout une faune qui habite sur les plages.  Et de gros véhicules qui passent à toute allure pour aucune autre raison que d’aller vite d’un endroit à l’autre la perturbe grandement.

Le bécasseau minuscule est un oiseau qui mange de petits insectes, des larves et de petits crustacés.

 

Publicités