C’est décidément une drôle de saison.  L’eau est froide.  Et claire.  Et les poissons ne sont toujours pas remontés des profondeurs du Saint-Laurent.

Mais sur le fond du Saint-Laurent, les nudibranches couleur saumon pullulent.  Les petites poules de mer également.  Il faut faire attention où l’on pose les doigts pour ne pas les écraser.  Ça fait plaisir à la caméra toutefois.

Aujourd’hui, j’ai fait deux plongées dans de l’eau à -1 degré celcius.  Ça fatigue son homme au bout.  On doit brûler 1000 calories la minute dans ces conditions-là…Bon, ok, j’exagère un peu…beaucoup.  Mais tout ça pour dire que je ne ferai pas de trop longs discours ce soir.

Allez, bonne nuit.  Et on remet ça lundi prochain!

Publicités

Une réflexion sur “L’invasion des nudibranches