L’été dernier, je n’ai fait que de la vidéo avec mon caisson.  Cette année, je veux davantage rapporter de photos de mes explorations sous-marines.  Pour ce faire, quelques tests s’imposent.

Cette semaine, j’ai effectué les réglages nécessaires avec le dôme et la lentille grand-angle (16-35mm).  Tout a bien été.  Je suis à l’aise de travailler avec le caisson-caméra sans le caisson-moniteur-enregistreur (que j’utilise toujours en vidéo, raccordé qu’il est au caisson-caméra) pour faire de la photo.  J’éprouve encore quelques difficultés à utiliser le flash qui n’accepte par le TTL (ajustement automatique de la puissance de l’éclair), mais bon, ça le fait quand même.

Aujourd’hui, je voulais tester ma configuration macro en photo.  J’aime beaucoup la macro.  Je trouve que ça nous permet de découvrir les animaux sous un jour nouveau.  Mais c’est plus difficile que le travail au grand-angle.  Et sous l’eau, c’est d’autant plus vrai.

Pour mes premiers tests macro-photo avec ce caisson, j’ai choisi ma journée il faut bien le dire!  Une visibilité pas terrible.  Et beaucoup de phytoplancton dans l’eau.  Réussir une prise de vue digne de ce nom dans ces circonstances relève du défi.  En macro encore plus.

Parce que le fond du Saint-Laurent était aujourd’hui très sombre, j’ai dû monter les iso sur la caméra.  Probablement un peu trop puisque le piqué des images a été affecté.

Mais bon, il s’agissait d’une journée de test 😉

Publicités