Il se passe plein de trucs dans les herbes hautes entourant l’étang où je prenais en photo, il n’y a pas si longtemps, grenouilles et tétards.

Dans le boisé, les insectes sont enfin plus animés que jamais!

Cette semaine, j’ai assisté à des comportements de reproduction.  Des comportements de prédation.  Et j’ai même pu observer une araignée-sauteuse en train de prendre son repas.

Je dois dire que j’aime de plus en plus ces araignées comme sujets de photo.  Leurs grands yeux globuleux et les petits poils qu’elles ont sur la tête les rendent franchement sympathiques.  Même un arachnophobe pourrait tomber sous le charme!  C’est dire!

Les cercopes ont de leur part commencé à se reproduire.  Une fois que la larve émerge de l’oeuf, elle s’entoure d’une mousse blanche pour se mettre à l’abri des prédateurs.  Ces amas de mousse sont bien visibles lorsqu’on se promène dans les champs.

Parmi les cercopes que j’observais un individu m’est apparu étrange.  Il avait un peu de rouge sur les ailes.  Et davantage de piquants sur les pattes.

Je pouvais bien le trouver étrange cet individu puisque ce n’était pas une cercope mais bien une cicadelle.

cercope rouge2 (1 sur 1)

Les syrphes sont aussi bien présentes.  Ces mouches arborent la livrée d’une guêpe afin de décourager les prédateurs qui ne voudraient pas risquer une piqure en s’attaquant à elle.  Ces mouches mangent du pollen et sont inoffensives.  On les voit régulièrement dans nos jardins faire des vols stationnaires.

 

Quant à eux, les anthribidés ne se gênent pas pour s’exhiber en plein acte de reproduction sur les tiges des plantes.  Ces insectes se nourrissent de champignons et de bois mort.  Adulte, l’anthribidé ne vivra que quelques semaines.

Ça peut expliquer qu’il n’ait pas le temps de se préoccuper de ce qu’il fait, à la vue de tous…

charançons copulent (1 sur 1)

 

 

Publicités

Une réflexion sur “La vie bat son plein