Avec l’apparition des nuées d’insectes piqueurs, c’est tout l’écosystème du marais qui est en effervescence.  Et en effervescence, ça veut dire que la prédation bat son plein.

Les grenouilles sont bien installées aux abords des mares pour attraper des insectes volants.  Les araignées tissent leur toile.  Et les oiseaux s’en donnent à coeur joie en sautant d’une branche à l’autre pour mieux attraper leurs proies.

Ces comportements de prédation donnent naissance à des images fort intéressantes.

Aujourd’hui, j’ai assisté au repas d’un faucheux sur une feuille.  Il avait attrapé une mouche.  Et s’en délectait.

Le faucheux fait partie de la famille des arachnidés.  Mais contrairement aux autres araignées, il n’a que deux yeux (les autres espèces d’araignées en ont huit ou six).

Je n’avais jamais été trop sûr de ce que consommait le faucheux.  J’ai maintenant ma réponse!

Un peu plus loin, je suis tombé sur une punaise assassine.  Elle avait elle aussi capturé un insecte.  L’angle ne me permet pas de savoir de quelle espèce il s’agit.  La plupart des punaises sont végétariennes. Mais pas l’assassine, comme son nom l’indique.  Celle-là consomme des insectes.  Et certaines espèces de punaises assassines (il y en a plusieurs) boivent même du sang.  D’ailleurs, il semblerait que sa piqure soit drôlement douloureuse.

Mais il n’y a pas que les insectes qui arpentent les buissons et les hautes herbes dans l’espoir de capturer leur repas.  Les rainettes crucifères également.

Cette rainette est normalement observée au printemps, alors que les mâles entonnent leur chant d’amour.  Il est très difficile de les observer autrement.

À la recherche des insectes dissimulés sous une feuille ou derrière une tige j’ai eu la chance aujourd’hui de rencontrer plusieurs rainettes.  C’était une première pour moi de les voir ainsi assez loin des étangs et mares.

Voici les photos du jour:

 

Publicités

Une réflexion sur “On se régale!