Je sais, hier je vous écrivais qu’il était pratiquement impossible de prendre des images de la rainette faux-grillon à l’aide d’une lentille macro.  Je le pense toujours.  Sauf que j’ai quand même réussi ce tour de force lors de mon dernier passage dans le marais!

Il faut dire que j’ai fait bien du yoga et des contorsions afin de m’approcher au plus près de l’animal farouche. Tout en douceur que j’y allais.  Et avec beaucoup de fourmis dans les jambes aussi!

Il faut dire aussi qu’hier, dans le marais, la période de la reproduction battait son plein.  La rainette n’a qu’une saison pour donner naissance à la génération suivante.  Elle n’a vraiment pas de temps à perdre si elle veut espérer se donner un avenir.  Elle baisse alors un peu sa garde dans ce temps-là.  Ce qui m’a permis d’approcher ma lentille 90mm à seulement 10 centimètres de la fameuse rainette!

Ç’a m’a permis de faire des photos que je trouve franchement spectaculaires!  On ne voit pas souvent la rainette d’aussi près.  De façon à voir autant de détails.  À noter le moustique sur l’une d’entre elle.  J’ai remarqué que lorsque la rainette chante, elle est tellement concentrée, que les moustiques en profitent pour lui pomper un peu de fluide.

C’était tellement intense dans le marais, hier, que je suis même parvenu à prendre des photos réunissant plusieurs individus sur une seule et même image.  La veille, j’avais eu de la difficulté à même apercevoir le bout du nez de l’une d’entre elle.  Et le lendemain, je voyais des rainettes en grand nombre.  J’ai même pu observer des combats entre mâles.  Et des comportements annonçant les copulations à venir!

Hallucinant tout ça!

rainettes trois fois (1 sur 1)

Mais j’étais quand même dans le marais pour tourner.  Si j’ai ramené beaucoup de photos, j’ai encore plus de vidéos.  Et j’en suis aussi très content.  En voici un extrait, non colorisé.  Je travaille toujours en log-type Sony.  Ça donne des images ternes qu’on doit retravailler ensuite en studio.  Ici, j’ai tenté du mieux que je pouvais de redonner la couleur naturelle telle qu’elle s’exprimait hier dans le marais.

Publicités

Laisser un commentaire