Je devais aujourd’hui fouiller dans mes anciens fichiers afin de trouver du matériel qui pourrait nous servir pour notre film sur le Saint-Laurent.  En fouillant, je suis tombé sur des vieilles photos qui dormaient sur un disque dur oublié.

J’ouvre les photos…  La plupart ne sont pas intéressantes.  Elles ont été mises de côté pour une bonne raison, je dois bien le dire.  Mais dans le lot, j’ai trouvé deux photos d’anémones rouges du nord qui me plaisent bien.

Elles ont été prises avec une simple caméra compacte.  Une Sony Rx100 première génération pour ne pas la nommer.  Mais le résultat est quand même bien intéressant.  On voit bien les détails de l’animal.  De sa bouche surtout.

Cet été, j’ai pu filmer cette espèce d’anémone en chasse.  Elle capturait des lançons, un petit poisson fourrage, qu’elle se dépêchait d’avaler avant qu’ils ne parviennent à se sauver.  Il faut dire que l’anémone rouge du nord met les chances de son côté.  Dès que le lançon la touche, elle lui injecte du venin à l’aide de ses tentacules qui le paralyse progressivement.

Ces images de chasse sont très impressionnantes.  Vous pourrez les voir dans notre film.

L’été prochain, je me promets bien de faire davantage de photos.  Au cours des derniers mois, je me suis plutôt concentré sur la vidéo.  Mais la photographie dans le Saint-Laurent permet elle aussi de récolter toutes sortes d’images assez uniques.  Et c’est plus facile de les partager que la vidéo.

Il faut juste avoir un bon flash et savoir le positionner correctement pour ne pas prendre en photo, en plus de son sujet, le plancton qui dérive partout.

Publicités

Laisser un commentaire